Pour découvrir comment éradiquer l'acné, rien de mieux que le récit d'une survivante !

Cauchemar pour certains et lointain souvenir pour d’autres, l’acné a laissé des cicatrices de son passage sur plus d’une personne. Entre le savon anti-imperfections, l’huile d’arbre à thé, la crème cicatrisante et la panoplie de cosmétiques pour combattre l’acné, tu pourrais te penser suffisamment armée pour dire bonjour à une belle peau. Une vérité blessante vaut mieux que de faux espoir il me semble… Alors, laisse-moi te dire que tous ces petits flacons, aux noms plus exotiques les uns que les autres, ne servent pas forcément la santé de tes pores. Tu ne le sais sans doute pas encore, mais j’ai passé près de 10 ans à lutter contre l’acné. Et crois-en mon expérience, les rendez-vous chez le dermatologue et les traitements aux effets secondaires surprenants, n’ont pas été une mince affaire. J’ai été tentée de jeter l’éponge plus d’une fois, pour voir un bon psy qui me ferait accepter mes comédons. Après tout, c’est plutôt pas mal comme option, non ? ^^ Alors, comment faire disparaître l’acné et lutter contre les boutons disgracieux ? Réponses dans la suite.

Comment éradiquer l’acné : mon expérience

Cela peut te paraître simple dit comme ça, mais pour combattre un ennemi, il faut d’abord le comprendre. Et contre l’acné, il est indispensable de pousser la recherche un peu plus loin que la surface de la peau.

Personnellement, j’ai testé des crèmes aux étiquettes plus longues les unes que les autres. J’ai dû passer par la case des antibiotiques spécifiques au traitement de l’acné, comme les cures de Roaccutane. Plus encore, je me suis perdue dans les compléments alimentaires, réputés pour soigner les problèmes de peau. Et sans oublier le fameux rééquilibrage alimentaire (eh oui, il faut bien chercher un coupable !). Bref, j’ai tout essayé et mon quota d’espoir se vidait presque autant que mon porte-monnaie…

Cependant, je ne regrette rien, car j’ai énormément appris de ces expériences. Désormais je connais ma peau, je comprends mon corps et ses besoins profonds, et je sais même maîtriser mon niveau de stress.

Tu veux un fait ? L’acné n’est pas une maladie de peau en soi, mais un symptôme. Oui, oui, ne me remercie pas ! Plus sérieusement, traiter l’acné uniquement, sans s’intéresser à ce qui ne va pas à l’intérieur de ton corps et de ton esprit, est inutile. Un peu comme s’obstiner à balayer les feuilles mortes pendant une tempête. ^^

Alors, si tu veux comprendre comment éradiquer l’acné efficacement, n’oublie pas la phase d’observation.

La phase d’observation pour soigner l’acné

1 – Cartographier son acné

Je sais ce que tu es en train de te dire, mais crois-moi, cartographier les boutons d’acné et les zones de rougeurs inflammatoires, est indispensable pour la suite. Demandes-toi où se situe l’apparition de boutons ? Peut-être est-ce sur le front, la mâchoire, les joues ou le menton en particulier ?

Tu dois savoir que la localisation de tes boutons en dit plus que tu ne peux le penser sur la santé de ton épiderme. D’ailleurs, cette petite observation devrait aussi pouvoir te donner des pistes sur certaines habitudes à proscrire. Par exemple, si tu remarques une forme d’acné sur ta joue gauche uniquement et que tu es souvent au téléphone sur cette même joue… Est-ce réellement une coïncidence ? Je ne pense pas. ^^

Pense donc à désinfecter ton téléphone régulièrement et utilise des écouteurs lorsque cela est possible, pour éviter le contact prolongé avec la peau sensible de ton visage. 

Par ailleurs, n’oublie pas que tes pinceaux de maquillages doivent aussi souvent être nettoyés, pour t’éviter les boutons sur le visage.

2 – L’aspect de tes boutons

Toujours dans la phase d’observation, pour comprendre la cause derrière une peau à tendance acnéique, tu dois analyser l’aspect de tes boutons. Les imperfections sont de différents types :

  • points noirs ;
  • cicatrices d’acné ;
  • points blancs ;
  • petits boutons ;
  • boutons rouges et douloureux ;
  • nodules ;
  • pores de la peau dilatés…

Ainsi, la couleur de tes boutons est également importante : sont-ils blancs ou rouges ? Si tu connais un peu le jargon, peux-tu définir s’il s’agit de microkystes ou de filament de sébum ? Qu’en est-il de leur taille ? Et pour ce qui est de la répartition, s’agit-il de poussées par plaques ou de boutons solitaires ?

Pour pouvoir comprendre l’aspect de tes boutons, tu dois aussi apprendre à connaître ton type de peau. Les peaux grasses présentent un aspect acnéique plus fréquemment en raison de l’excès de sébum. Ne te lance pas aveuglément dans tes tests de produits dits anti-acné, sans accorder de l’importance à cette étape, au risque d’aggraver la situation. Non seulement, un traitement inadapté peut irriter ta peau, mais il peut se montrer lui-même comédogène.

3 – Ton alimentation

Si tu t’intéresses un peu à l’impact de l’alimentation sur ta santé, tu liras souvent que les intestins sont définis comme le deuxième cerveau du corps. Les produits industrialisés, les différents colorants chimiques et les substances cancérigènes que l’on ingurgite au quotidien, ne peuvent qu’avoir des conséquences sur la santé et l’aspect de la peau.

Au moins, tu as compris que les impuretés qui apparaissent, peut-être par périodes, sur la peau de ton visage, ne sont qu’un symptôme visible de ce qu’il se passe à l’intérieur de ton corps.

Désormais, tu pourras observer comment réagit ta peau acnéique lorsque tu manges gras, ou trop sucré. Il faut aussi savoir que le gluten et les produits laitiers peuvent également avoir un impact sur l’aspect de ta peau.

Pour cette étape de ton observation, il faudra obligatoirement te reconnecter à ton corps. Eh oui, je sais que dans cette société, nous avons pris l’habitude de manger pour manger. Néanmoins, lorsque tu prends le temps de ressentir les effets derrière un aliment, tu découvres une nouvelle dimension de ton bien-être que tu ne négligeras plus jamais.

4 – Les produits d’hygiène et de beauté que tu utilises

J’entends ton désespoir d’ici, mais utiliser des produits trop décapants pour le nettoyage de la peau, n’est pas la meilleure idée que tu aies pu avoir. En effet, tu risques seulement d’empirer la situation et de te retrouver à régler un problème de peau sensible, en plus de tes poussées d’acné.

Il est aussi possible que tu fasses une allergie à l’un des nombreux composants de ton nouveau produit de traitement contre l’acné. Pense à bien choisir un produit compatible avec ta peau grasse, par exemple, pour réguler la production de sébum, sans assécher l’épiderme. De même, après le gel nettoyant et le gommage pour retirer les cellules mortes, n’oublie pas d’appliquer une lotion, ou une crème hydratante.

5 – La période de ta vie

Si tu pensais que tu dirais adieu à ton acné en même temps que ton adolescence, c’est raté ! Malheureusement, différentes périodes de ta vie peuvent entraîner leur lot d’inflammations et de gros boutons.

Chez la femme, la puberté, les règles, la période d’ovulation, ou encore la grossesse, peuvent être la cause derrière une acné adulte, le fameux masque de grossesse, ou une simple acné hormonale. Pense aussi à lire la notice de ta contraception, il est possible qu’elle soit responsable de ton acné inflammatoire et de tes nouvelles irritations.

Ton état d’esprit est aussi important que les fluctuations de tes hormones, si tu veux savoir comment éradiquer l’acné définitivement. Le fait d’être stressée et tendue, est le meilleur moyen de voir apparaître toutes sortes d’imperfections sur ta peau.

6 – L’environnement dans lequel tu vis

Si tu habites en campagne, ou en ville, tu n’auras peut-être pas le même grain de peau. Tout comme tu pourras remarquer que ta peau change en fonction des saisons, l’environnement aura aussi un impact sur son aspect général.

Demandes-toi si le niveau de pollution est important près de chez toi, surtout si tu vis dans une grande ville.

Par ailleurs, une crème de protection pour l’exposition au soleil, est tout aussi importante qu’une bonne hydratation pour éviter d’accentuer les tâches brunes et d’hyperpigmentation.

Désormais, tu n’auras plus à te demander comment éradiquer l’acné. Avant de te ruer sur des produits miracles, prépare un stylo pour compléter la grille d’évaluation complète que je t’ai concoctée. Elle te permettra d’identifier ton acné, pour enfin trouver un traitement efficace qui fera plus que survoler le problème. N’hésite pas à présenter ta grille d’évaluation d’acné lors de tes rendez-vous médicaux.

Alors, raconte-moi en commentaire ton expérience du combat contre l’acné !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Ce contenu est protégé

En quête du Succès ?

 

N'oublie pas tes Vitamines Spirituelles qui vont t'accompagner sur ta Route

Merci pour ta souscription !

Pin It on Pinterest

Share This